Bio, label rouge, OGM, plein air, qu'est-ce qui compte pour vous?

Au moment d'acheter son poulet, on ne regarde plus seulement le prix, mais on aimerait savoir s'il est bio, s'il a été élevé en plein air, ou s'il a été nourri au grain. Ce genre de questions existentielles que se posent également les consommateurs américains, est maintenant mieux ciblée grâce à une étude de l'Université de l'Illinois. Les questions portaient sur:
-l'utilisation d'hormones de croissance
-la présence d'OGM
-les conditions d'élevage
-la présence d'antibiotiques
-l'élevage en plein air ou en batterie
-l'alimentation végétarienne ou non des animaux
-le "bio".
Vous pourriez être surpris par les réponses, mais pour les américains, ce qui importe le plus est la non utilisation des hormones de croissances, et ce qui importe le moins, le caractère"bio" ou non.
Quelles seraient vos priorités?