Consommer des protéines d'origine végétale plutôt que de la viande réduit fortement le risque de diabète de type II

Selon une étude finlandaise, consommer des protéines d'origine végétale plutôt que de la viande réduit fortement le risque de diabète de type 2. Ce résultat était attendu, mais l'étude a été menée pendant 9 ans et ses résultats sont donc très fiables. Parmi ces résultats, on note que ceux qui mangeaient le plus de protéines végétales, par rapport à ceux qui en consommaient le moins, avaient une diminution du risque de diabète de 35%. Pour mémoire, le diabète de type 2 touche principalement les personnes en excès de poids. Plus intéressant encore, les chercheurs ont calculé que chaque fois que 5 grammes de protéines sous forme de viande (soit en gros 25 grammes de viande) ou de poisson, étaient remplacés par 5 grammes de protéines végétales (sous forme de légumes secs par exemple), le risque de diabète diminuait de 18%. Ce que cette étude a aussi démontré, c'est que ce ne sont pas les protéines qui provoquent le diabète, mais bien les substances qui leurs sont associées dans les protéines animales, principalement des graisses saturées.