New-York contre les trans.

Les mesures destinées à lutter contre le malbouffe sont parfois efficaces. En tous cas la Ville de New-York vient de le prouver. En 2006, une mesure a été prise pour interdire les graisses "trans" dans les fast-food et les restaurants.
Vous connaissiez les graisses saturées? Eh bien, les graisses trans c'est pire. Ces graisses sont en général des graisses insaturées transformées industriellement par hydrogénation partielle pour modifier leur texture, ce qui est appelé "graisses partiellement hydrogénées" sur les étiquettes. L'intérêt de cette transformation est par exeemple d'augmenter la température à partir de laquelle le produit fond, ou d'éviter le rancissement. Vous comprenez bien que les fabricants de produits alimentaires peuvent difficilement s'en passer; mais à quel prix! Elle sont responsables d'inflammation, d'augmentation du cholestérol, et augmentent le risque de maladie cardiovasculaire (AVC, infarctus...). La toute puissante FDA américaine conseille d'ailleurs une dose maximale de deux grammes par jour. Depuis l'interdiction de 2006, les New-yorkais ont vu leur taux de maladies cardiovasculaires diminuer de 6%. Comme quoi...