Nourritures de l'âme: l'alimentation peut-elle prévenir la dépression?

Une grande étude financée par l'Union Européenne, menée aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Espagne et en Allemagne essaye de démontrer que la nutrition pourrait faire partie des stratégies de prévention de la dépression. Plus de 1000 personnes à risque de dépression seront ainsi suivies pendant un an. Leur mode d'alimentation, leur mode de vie ainsi que la prise de compléments alimentaires seront étudiées avec précision ,afin de repérer les éléments de prévention. Les personnes sélectionnées pourront être des personnes en surpoids, connaissant le lien entre le surpoids et la dépression, souvent associés. Parmi les éléments en test, on peut noter le passage à une alimentation riche en fruits, légumes, céréales complètes et huile d'olive, ou alors l'intérêt de compléments alimentaires riches en vitamine D, calcium, sélénium, oméga 3, acide folique. Les chercheurs espèrent ainsi trouver des moyens simples et peu couteux de prévenir la dépression.