Une modification du microbiome par un régime riche en fibre peut diminuer le risque de diabète

Les recherches sur le microbiome, autrement dit la flore intestinale, soit des milliards de bactéries qui sont censées vivre en parfaite harmonie dans nos intestins, sont de plus en plus importantes et nous offrent presque chaque jour leur lot de découvertes médicales. La dernière en date qui nous vient de Finlande, montre que l'acide indole-propionique, une substance produite par les bactéries intestinales, pourrait prévenir le diabète en protégeant les cellules béta du pancréas dont la fonction est de produire de l'insuline. Les chercheurs ont fait le lien avec l'ingestion de fibres alimentaires, qui favorisent la production d'acide indole-propionique.
On connaissait déjà le rôle bénéfique des fibres dans le diabète, mais cette étude permet d'en expliquer un des mécanismes.
Pour mémoire, on devrait ingérer chaque jour, 25 à 35 grammes de fibres alimentaires, que l'on trouve dans les fruits, les légumes, et les céréales complètes...et dans le chocolat noir, mais ne le répétez à personne!