Confiserie: Des parts individuelles plus petites, une bonne décision, mais pas sans arrières pensées.

Les industriels de la confiseries semblent s'être mis d'accord à l'occasion d'un sommet sur la santé qui a lieu à Washington. Des fabricants connus tels que Lindt, Nestlé, Mars, Ferrero, ont décidé de proposer à la vente des parts individuelles plus petites,  ne dépassant pas 200 calories, pour des confiseries, barres chocolatées...L'intérêt  pour la santé est évident. Une part, c'est un part, qu'elle soit plus ou moins grande, et naturellement, presque sans s'en rendre compte, pour les addicts aux confiseries, l'apport calorique sera moins important. Mais, et il y a un "mais", on ne peut pas ne pas suspecter les fabricants d'agir également dans leur propre intérêt. Les portions sont plus petites, mais le prix est proportionnellement plus important ainsi que la marge du fabricant. Bon, si c'est pour la santé du consommateur, on ne dira rien!