Deux petits-déjeuners? Pourquoi pas...

Traduit et adapté de CBS New York.
La tendance est forte. De plus en plus de personnes prennent deux petits-déjeuners dans la matinée. Même s'il est répété partout que c'est le repas le plus important de la journée, il est peut-être abusif de le faire deux fois? En fait , pourquoi pas, mais il y a des règles à suivre, pour que cette habitude soit bénéfique. La vie moderne ne permet pas toujours de prendre le temps de manger au réveil. Un mauvais sommeil, des temps de transport toujours plus longs, sans parler des enfants qui ont du mal à se lever, et qu'on jette en catastrophe devant l'école avant que les grilles ne se referment, on vite fait de gâcher ce qui aurait du être un bon moment. Un café vite avalé, parfois un jus d'orange ou des gateaux qui trainent sur un meuble, sont souvent les premières victimes de la journée. Un fois arrivé au travail, ouf! On peut parfois prendre le temps d'un "vrai ptit-dej", pas forcément très bon sur le plan nutritionnel, mais au moins dans le calme. Si aux Etats-Unis, notamment à New-York, les gens trouvent facilement des restaurants qui servent de vrais petits-déjeuners, il n'en est pas de même en France et l'on doit souvent se contenter d'un distributeur sur le trajet ou sur le lieu de travail.
La situation n'est pourtant pas si désespérée. Si vous voulez profiter d'une collation  (comme on appelle traditionnellement en France ce deuxième repas du matin) qui vous permettra de ne pas mourir de faim quand arrive le temps de midi et par la même occasion ne pas vous jeter sur ce qu'il y a de plus gras et de plus sucré, une seule solution: ANTICIPEZ. Eh oui, vous fonctionnez toujours de la même façon, vous le savez, alors pourquoi ne pas préparer dès la veille, votre collation du lendemain, en mettant par exemple dans une boite, des fruits déjà découpés, un yaourt, que vous emporterez avec vous au travail?
Alors, un repas ou deux le matin (ou aucun, pourquoi pas...), ce n'est pas le problème, mais il faut arriver à midi sans être affamé.